• 21.03.2020

    Approche hypnothérapeutique

    L’approche de la thérapie à partir de l’outil « hypnose » est une approche qui ne cherche pas à comprendre.  Le langage utilisé entre le patient et le thérapeute sera un véhicule de représentation de la solution, il n’est pas analysé comme un problème et le but n’est pas d’en connaitre les causes. Rien ne vous empêche en tant que thérapeute d’acquérir une base solide de connaissance dans les univers de la psychologie, psychanalyse ou des sciences comportementales . Tout cela vous permettra de comprendre le contexte mais ne vous aidera pas à résoudre l’équation dans le champ du travail hypnotique .

    Pour cela, le thérapeute va devoir acquérir une sensibilité, pas une sentimentalité, mais une sensorialité, c’est le mot de Keats « Délivrez-nous des idées, donnez-nous des sensations ». Si la formation consistait à apprendre à percevoir, apprendre à soupçonner, apprendre à sentir, ce serait suffisant, parce que c’est à travers ça que l’on peut aider quelqu’un, même parfois lui dévoiler là où il en est, parce que très souvent, la personne croit qu’elle vit telle et telle chose, alors qu’elle est en train de vivre toute autre chose et c’est au thérapeute d’éveiller en elle une autre forme de sensorialité.

    Ce qui est fondamental, c’est que nous vivons sur deux registres différents, un registre où nous sommes conscients de ce que nous faisons et où nous agissons dans notre vie, dans la société, par rapport aux autres. Et puis un autre domaine où nous sommes amenés à percevoir une multitude de choses que la plupart du temps nous ne percevons pas. C’est en vivant à travers ces deux registres ou en apprenant à vivre sur cet autre registre qu’une vie peut se transformer. J’ai envie de dire que ce sont les créateurs, les vrais peintres, les vrais musiciens, les vrais sculpteurs, ce sont eux qui comprennent d’entrée de jeu comment on peut vivre sur deux niveaux différents, et comment la vie peut être transformée dès lors qu’on se laisse aller à soupçonner et à sentir les choses les plus subtiles qui sont autour de nous et en nous.

    La personne qui vient nous voir se sent disponible pour un changement. Elle sait que la solution est là. Installez-vous dans ce lieu où vous avez trouvé la solution. Le thérapeute fait remarquer à quelqu’un qu’il sent lui-même sa force vitale, mais il ne prend pas la place de l’autre.