• 13.01.2021

    Accompagner un enfant avec l'hypnose

    Accompagner un enfant avec l'hypnose
     

    L’hypnose est utilisée pour une immense variété de problème chez les enfants : anxiété, problème d’apprentissage de concentration, difficultés de lecture, phobies, troubles du sommeil, anxiété sociale, formation aux aptitudes sociales, amnésie, épilepsie, douleur, bégaiement, encoprésie, énurésie , succion du pouce, obésité, somnambulisme, difficultés d’apprentissage, douleur aiguë chronique, asthme, urticaire, allergie, verrue,  hyperhidrose, troubles du comportement....

    Quand on propose l’hypnothérapie, les parents et les enfants sont souvent enthousiastes, surtout si d’autres techniques de traitement ont échoué. Cette méthode arrive pour la famille comme un soulagement, celui d’un désespoir grandissant en proposant une approche nouvelle. Cet espoir accru, augmente alors la coopération. Si l’hypnothérapie réussit, les résultats sont en général évidents et apparaissent rapidement, ce qui permet même à de jeunes enfants d’en constater la valeur.

    Pour les enfants, l’hypnose est analogue à « faire semblant », à la rêverie ou imaginer.

    On peut leur présenter comme quelque chose « que tu sais déjà faire mais peut-être sans le savoir que tu le savais,  ou peut-être sans savoir que tu pouvais l’utiliser pour t’aider vis-à-vis de… ». On peut aussi leur présenter ainsi : « quand tu rêves dans la journée, tu sais comment faire comme si tu étais là » ou « ton rêve t’emmène et en même temps tu peux être toujours là où tu es ?" Ils comprennent ces allusions qui sont aussi leur univers imaginaire et on peut ajouter : « et tu peux remarquer tout un tas de choses à propos de ce dont tu es en train de rêver, ce que tu vois, tu entends … »